Close

Catégories de Blog

Derniers Posts

INFORMATIONS ET DISPOSITIONS CORONAVIRUS-COVID19
APANAGES vous informe Prenez soin de vous et de vos proches, plus que jamais, respectez les consignes.
le mars 20, 2020 | par Fred admin
COMMENT RACCORDER MON JARDIN A L'ÉLECTRICITÉ ?
Comment raccorder mon jardin à l'électricité ?
le oct. 29, 2019 | par Fred admin
BORDURES POUR LES STABILISATEURS DE GRAVIERS
Comment "bordurer" les contours extérieurs de dalles stabilisatrices de sol alvéolaires type nid d'abeille ? Très...
le sept. 30, 2019 | par Fred admin

PLESSIS - FASCINES EN ACIER CORTEN TRESSES

Posté le: févr. 16, 2018 | Auteur: Apanages | Catégories: Actualités Apanages

DU PLESSIS TRESSE (FASCINE-GAULETTE-CLAYONNAGE) CORTEN DANS L'UN DES VILLAGES PREFERE DES FRANCAIS

PLESSIS - FASCINES EN ACIER CORTEN TRESSES

FASCINES A L'ANCIENNE EN ACIER CORTEN TRESSE - LIVRAISON ET POSE !

Pourquoi poser des fascines en acier Corten ?

L'acier Corten est un alliage d'acier et de cuivre dont la particularité est de s'auto-protéger". On dit aussi qu'il est auto-patinant. Cela signifie qu'il va s'oxyder (livré non pré-oxydé - Le processus d'oxydation prends quelques jours à quelques semaines en fonction des intempéries), puis se fige. Il prendra alors une teinte ocre-roux puis continuera de se teinter jusqu'à devenir brun foncé, mais ne coulera plus et conservera ses propriétés mécaniques contrairement à du fer ou de l'acier non allié qui s'oxydera de manière permanente jusqu'à tomber en poussière, non sans avoir déversé sa rouille sur les revêtements de sol pendant toute cette période continue d'oxydation.

Les fascines (plessis) en acier Corten sont donc autrement plus pérennes que des plessis en osier, en branche de châtaignier et autres noisetier dont l'espérance de vie n'excède que très rarement les 5 années.

Comment sont livrées les fascines (retenues de terre et de talus) ?

Les lames en acier Corten sont conditionnées dans un ou plusieurs colis longs (2.60 Mètres environ de 30 Kg maximum => Si le poids dépasse 30 Kg, d'autres colis sont réalisés de manière à faciliter la manutention)

Les piquets en fer à béton sont conditionnés dans des colis de 0.6 à 1.10 Mètres, également dans des colis manipulables à la main. Autant de colis que nécessaire sont réalisés.

Les commandes sont donc livrées en colis individuels (et non pas sur palette) permettant ainsi une manutention aisée.

Retrouvez ICI la rubrique des plessis en acier Corten 

A monter soi-même, les fascines tressées, également appelées "Clayonnage ", " Gaulettes ", ou encore "plessis tressé " existent en standard en 5 hauteurs différentes, à savoir:

- 20 cm (5 lames en acier Corten de 4 cm de large par 2.50 mètres de longueur par 1.5 mm d'épaisseur)

- 24 cm (6 lames en acier Corten de 4 cm de large par 2.50 mètres de longueur par 1.5 mm d'épaisseur)

- 28 cm (7 lames en acier Corten de 4 cm de large par 2.50 mètres de longueur par 1.5 mm d'épaisseur)

- 32 cm (8 lames en acier Corten de 4 cm de large par 2.50 mètres de longueur par 1.5 mm d'épaisseur)

- 36 cm (9 lames en acier Corten de 4 cm de large par 2.50 mètres de longueur par 1.5 mm d'épaisseur)

- 40 cm (10 lames en acier Corten de 4 cm de large par 2.50 mètres de longueur par 1.5 mm d'épaisseur)

Chaque dispositif permettant donc de réaliser des retenues de talus ou bordures hautes tressées en acier Corten est livré, en plus des lames détaillé ci-dessus, 10 piquets réalisés à partir de fer à béton acier brut de diamètre 12 mm

Pour les dispositifs de hauteur 20 & 24 cm de hauteur, les 10 fers à béton fournis ont une hauteur de 60 cm.

Pour les dispositifs de hauteur 28 & 32 cm de hauteur, les 10 fers à béton fournis ont une hauteur de 85 cm.

Pour les dispositifs de hauteur 36 & 40 cm de hauteur, les 10 fers à béton fournis ont une hauteur de 110 cm.

Le ratio théorique consistant a prévoir 1/3 de piquet dans le sol pour 2/3 du piquets hors sol (et donc de la hauteur du dispositif) est donc largement très largement dépassé.

Comment poser les fascines en acier Corten ?

1) plantez les fer à béton en les espaçant de 27 à 30 cm

Les lames étant très souples (2.50 mètres, largeur 4 cm épaisseur 1.5 mm), vous pouvez, soit réaliser une ligne droite, soit former des courbes avec des rayons relativement serrés.

La première opération consiste donc à planter les piquets en suivant le tracé que vous aurez préalablement défini, en laissant dépasser une sur-longueur par rapport à la hauteur finale du dispositif.

exemple:

Pour un dispositif de 36 cm (9 lames superposées), vous serez livrés de piquets de 1.10 mètres de hauteur que vous planterez en laissant dépasser au minium de 40 cm au dessus du sol, idéalement un peu plus.

 2) Tressez les lames en alternant les passages de part et d'autre des piquets en fer à béton 

Important !  en cas de multiples longueurs de 2.50 mètres (par exemple un dispositif de 10 mètres d'un seul tenant), afin de ne pas y avoir de limite franche (trop visible) entre chaque "module", vous décalerez les bandes d'une hauteur à l'autre à partir de la seconde rangée.

Ainsi, la première lame de la première rangée (rangée inférieure) démarrera dès le premier piquet, puis vous tresserez les lames à la suite les unes des autres.

La première lame de la seconde rangée sera posée à partir du 5ème piquet minimum (et non pas du premier piquet contrairement à la première rangée), puis vous engagerez une seconde lame à suivre de cette seconde rangée et ainsi de suite.

La sur-longueur en extrémité de cette seconde rangée, correspondant au décalage créé au début du tressage de cette seconde rangée sera recoupée (avec une meuleuse, une scie sauteuse équipée d'une lame pour la découpe du métal, ou éventuellement d'une scie à métaux manuelle, mais ce sera alors plus difficile à couper car l'acier Corten est un métal relativement dur, y compris en faible épaisseur)

La chute sera utilisée en début de rangée afin de combler le décalage.

La troisième rangée sera également décalée de quelques piquets (7 ou 8 idéalement), puis procédez de la même manière que la seconde rangée en utilisant la chute de l'extrémité en début de rangée.

Dès la quatrième rangée, vous pouvez de nouveau redémarrer au premier piquet.

3) Finissez l'enfoncement des piquets

L'intérêt de n'enfoncer définitivement les piquets que lorsque l'ensemble des lames ont été tressées est d'être certain que les extrémités hautes des piquets soient bien alignés.

Si vous ne pouvez pas les enfoncer complètement, recoupez les extrémités qui dépassent, vous serez certain cependant que chacun d'entre eux aura été planté au maximum que le sol le permettait.

Les cornières de finition visible sur l'image principale ne sont pas fournies. Notre client, la commune de Kaysersberg-Vignoble qui a réalisé ces massifs de plantes dans les jardins monastiques de la commune de Sigolsheim, rattachée à Kaysersberg, a souhaité les ajouter dans la mesure ou il s'agit d'un lieu publique recevant des visiteurs.

Cette installation a été réalisée dans le cadre d'un chantier d'insertion.

Voici quelques réalisations de nos clients que nous remercions pour leurs photos et réalisations.

Les plessis existent aussi en carrés, triangles et rectangles potagers avec piquets d'angles

plessis acier métal Corten fer oxydé tressé béton plessis tressé métal rouillé acier Corten fer oxydé Fascine tressée gaulette clayonnage corten fer rouillé tressage

plessis corten tressé jardin retenue de terre plessis corten pour retenue de terre et talus fascine gaulette clayonnage fascine métal acier Corten comment monter

retenue de talus fascine fer rouillé Corten oxydé fascine Corten rouillé fer métal jardin plessis tressé acier Corten fascine oxydé fer rouille bordure jardin Corten plessis tressé

  • Commentaires (0)

    Pas de commentaires

    Close